Le photographe face à la violence, au droit et à l’intime

Table ronde
Samedi 17 septembre à 16:00
Cours Dillon

Le photographe face à la violence, au droit et à l'intime

Le photographe face à la violence, au droit et à l’intime

Documenter les évènements les plus tragiques ne se fait pas sans questionnement vis à vis des sujets photographiés et de la portée des images auprès du public. C’est cette interrogation essentielle dans le photojournalisme qui sera abordée avec Letizia Battaglia, Michel Setboun, Jean Deilhes, Dimitri Beck, Helen Doyle et Jérémy Lempin / modérée par Dominique Roux.


Michel Setboun
Après avoir été architecte DPLG, mon goût de l’aventure m’a poussé vers les grands espaces, j’ai commencé à travailler dès 1977 comme photographe et j’ai couvert les grands conflits au gré de l’actualité pour les agences Sipa press puis Black Star. En 1986 j’ai rejoint l’agence Rapho pour mener des sujets au long court, plus personnels. devenu independant, j’ai continué à arpenter la planète avec toujours le même souci d’indépendance pour les agences Sygma, Getty et Corbis.
Mes reportages sont toujours publiés dans les grands magazines français et internationaux et ont donné lieu à de multiples expositions et à la publication de nombreux livres aux éditions de La Martinière dont : « Mongolie rêve d’infini », « Paris la balade des clochers », « New York vertigo », « Venise », « le Caire », la trilogie « 40 ans de photojournalisme » , « Paris lumière noire » . Mes livres sont publiés à l’étranger en particulier chez Abrams aux Etats Unis.

www.setboun.com


Jean Deilhes
Jean Deilhes, enseigne l’Images et les médias à l’ESPE de Toulouse et l’histoire de la photographie et l’histoire de l’art à l’Université Toulouse Jean Jaurès au sein des départements d’histoire et d’histoire de l’art. Co-responsable du Master 2 Education aux médias et à l’information (e-learning), ses domaines de spécialité sont le cinéma, la photographie, l’histoire de l’art, et les usages du numérique.


Dimitri Beck
Dimitri Beck est directeur de la photographie de Polka, magazine du photojournalisme basé à Paris. Et il fait parti de la direction exécutive depuis le début de Polka, en 2008. Il contribue au développement du magazine, de la galerie et du site web. Lorsque son emploi du temps le permet, il donne des conférences sur le photojournalisme à Sciences-Po Paris. Il participe à des jurys photo internationaux et tient une chronique radio sur l’image à France Info.
Avant de rejoindre Polka, Dimitri Beck a été directeur de l’agence photo Aina, installée à Kaboul, en Afghanistan, de septembre 2004 à décembre 2006. Il était également rédacteur en chef du magazine de reportage bilingue (français-anglais) « Les Nouvelles de Kaboul – New Afghanistan ». Il a également été rédacteur en chef de l’agence photo Webistan de Reza Deghati, photo reporter de renommée mondiale. Sa soif de découvertes a commencé à la fin des années 90 dans les montagnes du Caucase, en Asie centrale, alors qu’il était journaliste indépendant.


Helen Doyle
Helen Doyle, québécoise, est une scénariste et réalisatrice indépendante de films documentaires, notamment consacrés à la condition féminine utilisant les moyens du film expérimental, de la fiction et du docufiction.
En 1973 elle est co-fondatrice du groupe Vidéo Femmes, groupe dont elle s’éloignera dans les années 1980.
Elle fonde ensuite sa propre maison de production : Productions Tatouages de la mémoire.
Elle est la réalisatrice du film documentaire Dans un océan d’images projeté au cinéma ABC le samedi 17 sept. dans le cadre du festival.


Jérémy Lempin
Fils d’un père ouvrier mécanique et d’une mère aide-soignante en réanimation, ce chtimi passionné de photographie a très vite quitté les corons pour rejoindre les maisons basques pour son bac pro photographie à Orthez dans les Pyrénées-Atlantiques. Au-delà de l’apprentissage de son futur métier, Jérémy confrontera, entre autres, son œil à la prise de vue aérienne en travaillant pour Héli-Photo, comme il chassera l’humeur des supporters de foot quand il pigera pour la Voix du Nord.
L’année 2006 sera l’année de l’engagement, pour une autre vie, d’autres horizons. Jérémy s’engage en tant que photographe de bord sur le porte-avions Charles-de-Gaulle.Sur les océans, il aura à cœur de témoigner des conditions de vie de l’équipage et notamment lors des opérations Agapanthe au large de l’Afghanistan et Harmattan près des côtes libyennes. Cette expérience opérationnelle sera un tournant qui le mènera , en 2011, à l’Ecpad, maison mère des soldats de l’image.
Déplacements ministériels, exercices militaires et couverture de grands événements commémoratifs, seront son quotidien en France.
A l’étranger, Il participera à l’opération Serval au Mali et à l’opération Sangaris en République Centrafricaine. Là aussi, il aura à cœur de garder son regard à la hauteur de l’Homme. Au-delà des commandes, il témoignera du quotidien du soldat engagé, dans des conditions précaires, sur ces théâtres d’opération. Son travail sera publié notamment dans Le Figaro, Le Washington Post, 20 minutes et reprise par différentes agences.
Après dix ans, passés au sein de la Marine nationale, Jérémy pose sa casquette de sous-officier pour s’orienter vers d’autres horizons.

www.jeremylempin.com


Dominique Roux
Dominique Roux est responsable du Centre de documentation du Château d’eau qu’il a créé en 1982 aux côtés de Jean Dieuzaide.. Il enseigne l’Histoire de la photographie à l’Université Jean Jaures de Toulouse et à l’ETPA. Il est par ailleurs photographe et présente son travail régulièrement sous la forme d’expositions de projections et d’installations
www.dominiqueroux.com