• Martine VOYEUX

Martine VOYEUX

Martine Voyeux vit et travaille à Paris .
Co-fondatrice de l’agence Métis en 1989, elle rejoint dès sa fondation Signatures, maison de photographes.
Elle poursuit un travail personnel au cours de voyages qui la mènent vers le sud .
Le corps, le mouvement, la danse, l’adolescence, les villes mythiques de la Méditerranée, des histoires jamais closes qui se nourrissent les unes des autres pour un récit fait de sens et de sensualité.

Lauréate de plusieurs prix, Robert Delpire lui consacre une grande exposition au Centre National de la Photographie à Paris qui sera suivie d’autres en France et à l’étranger : Barcelone, Lisbonne,
Tanger, Bucarest et Naples.
Elle expose à la galerie Forêt Verte, Paris, dans le cadre du Mois de la Photo .

En parallèle, elle réalise des commandes institutionnelles : Musée de l’Homme, Bibliothèque Nationale, Air France, Institut de la mode, CIDIL, Conseil Général de la Somme, Ministère de l’Education et de la Culture,conseil de l’Europe… Et elle collabore avec la presse : Géo, Libération, Le Monde…

Elle est entre autre l’auteur des livres « Portrait de corps » et
« Saga Maure » aux Éditions Marval qui réunit son travail en Andalousie et au Maroc et « Écrire contre l’oubli » portraits de réalisateurs pour Amnesty International.

Elle dirige des ateliers photo en France et à l’étranger, Italie, Iran et Roumanie. Professeur invitée à l’École Nationale de la Photographie d’Arles puis à l’École des Beaux-Arts de Beyrouth .

Elle réalise deux films pour la télévision « El Cabrero » sur l’Andalousie et « Flamenco Road » pour le printemps de Bourges.

 Ses photographies sont présentes dans les collections publiques et privées.