ManifestO 2021

Catherine PONCIN est l’invitée de la 19ème édition du festival



"Catherine Poncin, en archéologue de l’image, reconstitue des univers, des histoires qui deviennent nos histoires."

Nous avons eu de la chance ; nous sommes, diront certains, passés entre les gouttes, dans ce malheur ambiant qui plombe la culture, plus que tout le reste car il atteint nos âmes.

Et pourtant on s’accroche et nous ne sommes pas les seuls. En septembre, ManifestO aura l’honneur de vous présenter les œuvres de Catherine Poncin. Ses photos, mais pas uniquement, car Catherine, en archéologue de l’image, reconstitue des univers, des histoires qui deviennent nos histoires, des vies qui nous apparaissent familières, à partir de documents qu’on lui a confiés ou qu’elle a glanés dans les lieux où ils ont été abandonnés, des brocantes ou des vide-greniers.

Catherine Poncin propose une lecture de sa réalité qui a la particularité de devenir universelle. Son acte de création réside dans la fiction née du réel et qui engendre l’œuvre, dans toute sa diversité. Elle fait histoire avec des histoires, la mémoire comme support de création. Nous présenterons un vaste panorama de son travail photo et vidéo, dans trois conteneurs maritimes installés dans l’espace public, ainsi qu’à la galerie l’Imagerie et lors d’une soirée de projection en plein air.

Jacques Sierpinski, directeur artistique du festival ManifestO

Fidèle à sa volonté inaugurale d’intégrer l’art au cœur de l’espace public, le festival ManifestO, prend corps depuis 2009 dans un assemblage de conteneurs maritimes installés en bord de Garonne.
Pour la cinquième année, nous investissons la Place Saint Pierre. L’accès aux expositions et aux événements est libre et ouvert à toutes et à tous. Pour être au plus près de tous les publics, nous organisons des visites commentées des expositions par les artistes, des tables rondes, des conférences et un week-end de lectures gratuites de portfolios, en partenariat avec le Centre Culturel Saint-Cyprien et la Galerie du Château d’Eau. Dans le but de faire découvrir l’art photographique auprès du jeune public et parce que nous sommes convaincus qu’un travail autour de la photographie peut s’inscrire de manière pertinente dans le cadre des projets éducatifs, le festival accueille les groupes scolaires de la maternelle au lycée pour des visites adaptées à chaque niveau (plus de 2 000 visiteurs scolaires en septembre 2020). De plus le festival participe depuis trois ans aux Passeports pour l’art de la Mairie de Toulouse avec 3 classes de grande section de maternelle et de CP. L’équipe pédagogique anime également des ateliers intergénérationnels à Tournefeuille depuis 11 ans.