ManifestO édito 2018

Martine VOYEUX photographie comme une évidence, à la manière d’un écrivain, elle aligne ses mots intérieurs pour composer un tableau rigoureux qui inscrit dans son cadre la poésie des sens mis en éveil par la magie de la découverte. Certaines de ses images sont indissociables d’une histoire de la photographie, à la fois empreintes de tradition du reportage et annonçant les champs actuels de la création contemporaine .
Subtile alchimie entre le style, la forme, le punctum de Barthes, les photographies de Martine Voyeux nous invitent, à la manière d’un roman, à réinterpréter notre propre perception de son histoire intime.

En accompagnement du travail de Martine Voyeux, les travaux des 12 lauréats de cette nouvelle édition, le Grand Prix de l’ETPA, la série Derby de Romain Laurendeau, prix FRANCE du reportage international WRA, du Festival Della fotografia Etica de Lodi, exposés en octobre dernier à Lodi (Italie) et la poursuite de notre partenariat avec Médecin du Monde avec un reportage de Olivier Papegnies sur la situation à Gaza et dans les territoires occupés de Cisjordanie.
Nous sommes heureux de constater et de promouvoir la vitalité de la création photographique. Quand nous avons créé ManifestO, notre volonté était d’offrir une visibilité aux photographes qui avaient besoin d’un relais en région pour ensuite se faire connaître dans le vaste monde. Cette année encore, sur une sélection de plus de 350 portfolios, nous avons le plaisir de compter parmi nos lauréats des photographes toulousains.

Paris réussis...à Toulouse !

Jacques Sierpinski
Directeur artistique du festival ManifestO